Projection de « La Fabulosa Casablanca » de Manuel Horrillo

Dimanche 29 mai 2016
17h

 

 

 

 

 

Villa Méditerranée/AViTeM – Esplanade J4 – 13002 Marseille.

PAF : 6 €

Interprété par Pedro Casablanc.
En présence du réalisateur Manuel Horrillo.

Organisation : Horizontes del Sur en partenariat avec la Villa Méditerranée / AViTeM.
Avec la collaboration de MLK productions.

 

 

 

 

 

 

 

————————————————————————————————————————————————————–

 

 

LA FABULOSA CASABLANCA :


Long métrage documentaire interprété par Pedro Casablanc, réalisé par Manuel Horrillo et portant sur la communauté espagnole dans la Casablanca du XX° siècle, perle coloniale du Protectorat français du Maroc. Une histoire de nostalgie, de glamour et d’une certaine amertume de ces Espagnols qui, répondant à l’appel d’un Eldorado en Afrique du Nord, contribuèrent à construire cette Californie atlantique, et qui en furent ensuite chassés.
Par le truchement de Pedro Casablanc qui partage sa condition de Casablancais avec Manuel Horrillo, grâce à l’écrivain de théâtre Cándido Carrasco et à l’acteur Jean Reno, nous parcourons ce moment du XX° siècle grâce à des souvenirs personnels et à des témoignages sur l’actuelle Casablanca. Nous assistons aussi aux répétitions d’une œuvre théâtrale rappelant le conflit colonial qui mit fin à la convivencia entre Européens et Marocains dans les années 1950-1970.

Documentaire produit par MLK Productions, avec la participation de Canal Sur TV, le soutien de la Commission de Culture de la Junta de Andalucía et la collaboration de Crea SGR. Ce projet a été développé avec l’aide de l’CAA et du Ministère de la Culture.
Grande première lors du Festival de Málaga 2016.

 

 

MANUEL HORRILLO :

Né à Casablanca, il habite et travaille à Málaga.
Réalisateur, scénariste, responsable des effets spéciaux et graphiste membre de l’Académie des arts et des sciences cinématographiques d’Espagne.
Manuel Horrillo est l’un des premiers artistes espagnols à avoir utilisé l’image de synthèse en Espagne, dès 1985. Il crée en 1989 sa propre compagnie de production: Daiquiri Digital Pictures. Cette compagnie, pionnière en Espagne, a été pendant les années 90, « La » référence en ce qui concerne la création des effets visuels pour les spots publicitaires et les longs métrages. Elle a reçu deux Prix Goya (2000 et 1998) pour les meilleurs trucages numériques, le Pixel d’Or européen en 2000 et le Grand Prix du film publicitaire du Festival de Saint Sébastien. En 2004, il entame une nouvelle étape professionnelle en tant que réalisateur de documentaires et de scénariste.

Filmographie :

2016: Documentaire «La Fabulosa Casablanca» (réalisateur, coscénariste)
2012: Documentaire «Fray Leopoldo de Alpandeire» (réalisateur, scénariste)
2011: Long métrage de Benito Zambrano «La voz dormida» (effets spéciaux)
2010: Long métrage de Carlos Iglesias «Ispansi» (effets spéciaux)
2008: Long métrage de Javier Gutiérrez «Tres Días» (effets spéciaux)
2008: Documentaire «Rif 1921. Una historia olvidada» (réalisateur, scénariste)
2000: Long métrage de «Nadie conoce a nadie» (effets spéciaux)
1996: Long métrage d’Álex de la Iglesia «El día de la bestia» (effets spéciaux)

Prix :
2000: Goya aux Meilleurs effets spéciaux pour le film «Nadie conoce a nadie»
2000: Grand Prix du film publicitaire du Festival de Saint Sébastien
1996: Goya aux Meilleurs effets spéciaux pour le film d’Álex de la Iglesia «El día de la bestia»